couple unit qui se tient la main
Vie de famille

Mon conjoint est toujours marié, comment faire ?

Vous vivez le grand idylle avec votre conjoint mais un “détail” pourrait rapidement noircir le tableau… Vivre avec un homme séparé mais pas divorcé n’est une situation idéale pour aucune femme ! Cette situation créée des tensions et peut vite vous plonger dans un profond malaise.

Alors, comment faire quand on vit et qu’on aime un homme qui n’est pas officiellement séparé de son ex, comment se projeter et avoir des projets en commun sans remettre en question son histoire d’amour ? Nous vous donnons quelques pistes qui vous aideront à surmonter cette situation.

Que dit la loi ?

Opter pour la séparation de fait

Il n’est pas rare que deux époux souhaitent ne plus partager leur quotidien et ne plus vivre ensemble sans pour autant vouloir divorcer. A première vue, cela peut paraître étrange à comprendre mais certains points poussent les couples à choisir la “séparation de fait“.

Les couples qui se séparent sans casser pour autant leurs obligations de mariage ne sont pas dans l’obligation de passer devant le juge ni d’entamer quelconque procédure judiciaire. Il s’agit donc d’une séparation d’un commun accord qui met un terme à leur vie conjugale.

marteau de juge de loi

La séparation de fait n’étant pas encadrée par la loi, ni le code civil, elle n’a alors aucune valeur juridique et peut amener à des conflits difficiles à gérer.

La séparation de fait permet quelques souplesses et notamment : l’imposition séparée, la non perception du capital-décès par l’époux en cas de décès, la non nomination de l’époux en temps que curateur ou tuteur légal.

Etablir une séparation de corps

D’autres couples décident eux d’opter pour une séparation de corps qui, selon l’article 215 du code civil, leur permet de mettre fin à leur cohabitation et de pouvoir vivre séparément en rompant le premier alinéa de l’article “les époux s’obligent mutuellement à une communauté de vie.”

La séparation de corps ressemble en réalité à une procédure de divorce “allégée”. Depuis la loi n°2019-222 datant du 23 mars 2019, la séparation peut être encadrée grâce à un acte d’avocats, c’est-à-dire par un consentement mutuel, et être assignée par un Jupe des Affaires Familiales au Tribunal de Grande Instance du lieu de résidence.

Lorsqu’on décide d’effectuer ce type de séparation, alors :

  • On reste mariés,
  • On met fin au devoir de cohabitation,
  • On se doit de respecter les autres obligations liées au mariage : fidélité, secours, assistance…
  • On peut garder son nom marital (sauf opposition de l’époux),
  • On sépare nos biens si on a fait un mariage sous le régime de la séparation des biens,
  • Les droits de succession sont conservés en cas de décès d’un des époux,
  • Le devoir de secours perdure avec notamment le versement d’une pension alimentaire en cas de besoin d’un des époux.

Quelques aberrations liées aux obligations du mariage

alliance posée sur un drap de soie

Vous l’aurez compris, lorsqu’on décide de se séparer sans pour autant divorcer, on reste lié à son époux et on se doit de respecter quelques devoirs du pacte de mariage.

Ainsi, un homme qui est séparé mais pas divorcé de son épouse se doit de respecter le principe de solidarité. Son épouse est alors en droit de lui demander de respecter la solidarité des dettes ménagères. En effet, si elle contracte une dette relative aux besoins du ménage alors son conjoint est redevable de cette dette et devra s’en acquitter.

Ce type de séparation ne permet donc pas de se séparer pour de bon de la personne. Un homme séparé mais pas divorcé reste donc lié à son épouse et peut être amené à la soutenir dans certaines situations ce qui peut rapidement mettre à mal son nouveau couple.

Comment maintenir une relation solide avec un homme séparé mais pas divorcé ?

Si vous êtes dans cette situation, vous devez certainement vous poser la question : puis-je maintenir une relation solide avec mon homme s’il est séparé mais pas divorcé de son épouse ?

Il est fréquent que les gens se séparent et reportent le divorce par manque d’informations ou de ressources financières pour en couvrir les frais, et bien souvent parce qu’ils ne pensent pas que cela soit nécessaire à ce moment de la vie. Une rupture est un moment douloureux et si on ajoute les frais qu’occasionne un divorce alors on comprend que certains couples mettent un certain temps avant de franchir le pas et de couper tout lien.

Cependant, après un certain temps, on reprend du poil de la bête, on fait de nouvelles rencontres et finalement une nouvelle relation émerge…  ce qui soulève la question de savoir si le temps passé à vivre avec l’autre personne peut être considéré comme un partenariat solide. Oui, c’est vrai !

Une union stable peut difficilement se former s’il existe un empêchement. Dans le cas de séparation de fait et de non divorce, les époux sont déjà séparés, ils ne vivent plus ensemble et il n’y a plus de cohabitation ni de devoir de respect entre eux.

couple qui se tient par la main

Le problème c’est que lorsqu’on se met dans une relation avec un homme qui n’est pas divorcé, il est difficile d’être complètement détendu et de rester compréhensif face à cette situation qui lie encore votre conjoint à son épouse.

En effet, en cas de litiges, s’il n’y a pas d’action en divorce ou de procès en cours, il sera plus difficile de prouver la fin de leur relation .

Pour réussir à fonder une relation saine, vous avez deux solutions :

  • Faire confiance à votre conjoint.

Vous êtes amoureuse et lui aussi ? Alors ne vous préoccupez pas de cette situation et poursuivez VOTRE histoire plutôt que de la fragiliser avec le passé. Votre conjoint saura clarifier la situation en temps voulu et, s’il n’est pas divorcé de son ex, c’est certainement qu’il a de bonnes raisons de ne pas le faire.

  • Lui dire ce que vous avez sur le cœur.

On le sait, la communication est la clé d’un couple qui fonctionne. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec cette situation, alors vous devez échanger avec votre conjoint sur les peurs et incompréhensions que vous avez. Certaines femmes n’aiment pas vivre dans le secret ou dans l’ombre d’une autre :

Son ex femme, qui est toujours son épouse, porte son nom alors que moi je ne peux pas le porter. Aussi, nos nouveaux amis ne sont pas au courant de la situation et pensent que nous sommes mariés alors que ce n’est pas le cas… 

S’il vous aime, Monsieur sera ouvert à l’échange et à la discussion. Ce dernier pourra vous rassurer et vous pourrez trouver ensemble des compromis (deuxième base pour qu’un couple fonctionne) pour réussir à avancer ensemble et ne pas vous laisser pourrir par la situation.

Je suis lassée de la situation et n’arrive pas à avancer et à m’engager dans ces conditions. J’ai envie de lui donner un ultimatum pour régler cette affaire. Ma patience a des limites.

Pensez aussi que votre conjoint peut lui aussi souffrir de la situation et avoir peur de s’engager de nouveau : divorcer signifie peut-être pour lui de se réengager et ce n’est pas forcément ce dont il a envie ou besoin. Essayez de le rassurer vous aussi : toutes les histoires ne se terminent pas de la même façon, chaque être humain est unique et l’engagement dans une relation amoureuse ne se résume pas qu’à un mariage.

Cependant, si vous ne réussissez pas à avancer ensemble, que le trio avec son épouse vous freine dans tous vos projets, vous pouvez aussi signifier à votre homme que “tout choix implique un renoncement” et qu’il faut choisir ses batailles. Si vous êtes deux victimes de la situation alors monsieur devra prendre le taureau par les cornes et solutionner la situation avant que celle-ci ne dégénère. S’il le souhaite, vous pouvez aussi l’accompagner et le rassurer sur les démarches à réaliser : prendre sa voiture, aller au tribunal retirer une demande de divorce, prendre son portable, téléphone à un avocat, signer un papier…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *