une maman et sa grande fille couchées dans l'herbe qui se regardent de manière complice
Vie de famille

Mère toxique : comment couper les ponts ?

Les parents sont normalement des personnes sur qui on doit s’appuyer, qui doivent nous soutenir et nous aider à grandir aussi sainement que possible. Malheureusement, il arrive dans certaines familles que la mère se montre particulièrement toxique avec ses enfants ou avec un seul en particulier. Difficile quand on est enfant de savoir comment réagir face à une telle situation. Cet article vous aidera à comprendre ce qu’est une relation toxique et comment s’en libérer.

Comment reconnaître une mère toxique ?

Pour commencer, il est important de savoir détecter les signes qui prouvent que l’on a une mère toxique. En effet, à force de vivre dans un environnement dysfonctionnel, vous avez peut-être du mal à savoir aujourd’hui ce qui est normal et ce qui ne l’est pas. Toujours est-il que vous avez l’impression que votre mère, malgré tout son amour, s’avère être nuisible pour votre bien-être.

Pour être fixé, vous devez vous éloigner temporairement. Installez-vous par exemple chez une tante ou chez des amis pendant quelques jours, et observez les rapports qu’une mère doit normalement avoir avec son enfant. Vous pourrez ensuite faire une comparaison qui vous permettra de savoir si effectivement vous avez une famille toxique, ou si votre mère est simplement trop stressée. Vous pouvez aussi vous en rendre compte en analysant l’attitude de votre mère vis-à-vis de vous. Ces questions devraient vous aider à mieux cerner votre maman :

  • A-t-elle un comportement pervers narcissique ?

Autrement dit, votre maman a-t-elle un trouble de la personnalité qui la pousse à avoir une image dévalorisante d’elle-même mais aussi à se revaloriser en rabaissant ses proches ? Le pervers narcissique a tendance à changer souvent d’avis, raconter des mensonges et éprouver beaucoup de jalousie. Si votre maman est incapable de reconnaître ses tords, qu’elle a sans cesse besoin que vous la complimentiez et qu’elle ne cesse de critiquer vos faits et gestes, alors il est possible qu’elle soit atteint par ce trouble.

  • A-t-elle pour habitude de vous faire du chantage affectif ?

Le chantage affectif s’inscrit lui aussi dans les comportements qu’on les mères toxiques. En effet, il traduit un comportement manipulatoire qui peut aller de la petite manipulation aux chantages de plus grande envergure : menaces si vous n’exécutez pas ses ordres, flagellations, prise de pouvoir, discours culpabilisant…

mère qui embrasse sa fille sur le front

  • A-t-elle pour habitude de vous rabaisser avec des paroles douloureuses ?

Votre mère vous rabaisse en permanence ? Elle a toujours quelque chose à redire sur votre physique ou votre comportement ? Tout ce que vous faites est sujet à vous faire des remarques. Les mots peuvent devenir de plus en plus blessants et vous amener à vous renfermer sur vous-même. Vous ne pouvez plus encaisser ses paroles qui vous blessent.

  • Est-ce qu’elle vous fait perdre confiance en vous ?

Les parents sont censés être les personnes qui vont vous rassurer et vous aider à vous affirmer dans la vie. Si la cause de votre manque de confiance en soi est votre mère alors c’est qu’elle a une grande influence sur vous et que celle-ci est certainement néfaste.

  • Est-ce qu’elle vous prive de votre autonomie en cherchant à être indispensable dans votre vie par tous les moyens ?

Vous ne pouvez rien faire sans la présence ou l’accord de votre maman ? Certaines mères essaient de garder le contrôle sur toutes les parcelles de votre vie : école, amitié, façon de s’habiller, sortie, loisir… Résultat vous n’êtes pas du tout autonome au quotidien et vous sentez bridé.

  • Avez-vous l’impression qu’elle est manipulatrice ou qu’elle crée intentionnellement une dépendance affective entre vous ?

Si vous arrivez à répondre par la positive à plusieurs de ces questions, alors oui, vous avez une mère toxique avec laquelle il faut au plus vite couper les ponts.

Comment se libérer d’une mère toxique ?

Vous avez la preuve que votre mère est une manipulatrice qui use de son influence pour vous obliger à faire ses quatre volontés et qui nuit à votre santé mentale ? Alors il faut vous en éloigner le plus vite possible. Attention toutefois, car tout dépend de la situation dans laquelle vous vous trouvez.

Si vous ne disposez pas d’une véritable indépendance financière et que vous avez besoin de vos parents pour poursuivre vos études, alors il faudra la jouer finement. Essayez de discuter avec d’autres membres de la famille, pour savoir si vous aurez leur soutien lorsque vous partirez de la maison. Si ce n’est pas le cas, alors prenez votre mal en patience : vous serez un jour totalement autonome et indépendante.

Cherchez du travail et essayez de vous organiser autrement pour vos études, afin de pouvoir vous débrouiller seul. Ainsi, vous pourrez vous éloigner de votre mère et mener une vie plus saine. Vous devez bien vous préparer pour ne pas avoir à revenir au bout de quelques mois demander de l’aide, car dans ce cas, vous seriez entièrement à sa merci.

Les étapes à suivre pour couper les ponts avec une mère toxique

Si vous avez la chance d’être déjà indépendant financièrement, alors rien ne vous retient. Vous pourrez suivre les différentes étapes suivantes afin de couper les ponts avec une mère toxique qui nuit à votre bien-être. Il faudra donc :

  • Prendre vos distances avec votre mère, pour être plus autonome et avoir plus confiance en vous ;
  • Prendre en main votre santé mentale en consultant un psychologue, car le harcèlement familial peut laisser des séquelles ;
  • Lutter contre ces voix dans votre tête qui vous rabaissent constamment et vous font croire que vous n’arriverez à rien sans votre mère. Justement, une thérapie peut vous aider à renforcer votre estime de vous, en remplaçant les pensées négatives qui vous tourmentent par des pensées plus positives, tournées vers un futur plus sain ;
  • Savoir s’il est préférable de couper tout lien, ou s’il est possible de rester en contact avec votre mère sans que cela vous affecte négativement. Si vous choisissez la première option, alors il faudra considérer que vous ne pouvez plus entrer en contact avec votre mère sans en souffrir, et vous devrez alors apprendre à aller de l’avant sans elle ;
  • Si vous choisissez la deuxième option, alors il faudra être ferme et fixer des limites pour ce qui est de la fréquence et des lieux de vos rencontres. Ne prenez pas le risque d’être à sa merci ou de la laisser prendre la moindre décision concernant votre vie ;

une maman et sa fille séparée par un cours d'eau

  • N’hésitez pas à interrompre une conversation si votre mère commence à vous blesser avec ces propos ;
  • Faites savoir à votre mère qu’il y a certains comportements que vous n’êtes plus disposés à supporter. N’hésitez pas à l’ignorer complètement pendant plusieurs mois s’il le faut, lorsqu’elle ne respecte pas à vos règles. Il doit être clair pour elle que si elle a une place dans votre vie, c’est parce que vous le voulez bien, et que cela peut changer du jour au lendemain si cette relation ne vous convient plus.
  • Pour finir, il faut bâtir des relations saines, avec des personnes en dehors du cadre familial. Vous pourrez ainsi mieux vous construire et être plus heureux loin de vos parents.

Faut-il se sentir coupable de couper les ponts avec sa mère ?

Absolument pas ! Rien ne vous oblige à mettre en péril votre santé physique et mentale, à cause d’une personne adulte incapable de se conduire de manière rationnelle. Elle a beau vous avoir donné la vie, elle n’a pas autorité sur vous. Alors si en tant que mère elle ne peut pas jouer son rôle et être un soutien pour vous, vous devez prendre votre vie en main et de vous en éloigner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *